Étiquette : Charles Armel DOUBANE

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE A POSE LA 1ère PIERRE DE DE CONSTRUCTION DU CENTRE NATIONAL D’HÉMODIALYSE ET DU CENTRE NATIONAL D’IMAGERIE MÉDICALE DE BANGUI

Bangui le 16 Mai 2017

Le Président de la République a honoré de sa présence à la cérémonie de pose de la première pierre de la construction de deux centres à savoir: une unité complète d’hémodialyse et d’une unité d’imagerie médicale en Centrafrique. Cette cérémonie s’est déroulée dans l’enceinte du centre hospitalier universitaire de Bangui en présence du Premier ministre Chef du gouvernement, Professeur Simplice Mathieu Sarandji, de plusieurs ministres dont le Ministre du Plan et de l’économie M. Félix Moloua et Mme Fernande Djengbo Ministre de la santé . A noter également la présence du Gouverneur de la BAD. La construction de ces deux centres, la première dans le pays témoigne la détermination du Président Touadera pour la recherche des voies et moyens adéquats afin de soulager les souffrances des centrafricains dans ce domaine très crucial de la santé publique. Pour la Directrice du Centre hospitalier Universitaire de Bangui, la construction de ces deux centres donnera ainsi la possibilité au pays de se doter de deux nouveaux services à savoir : le service de néphrologie capable de réaliser l’hémodialyse et le service d’imagerie pour réaliser dans un premier temps le scanner et ultérieurement l’imagerie par résonance magnétique(IRM). Elle a par ailleurs saisi cette occasion pour porter à la connaissance du Chef de l’État qu'il y a encore d' autres défis majeurs à relever. Le Ministre du Plan et de l’Économie a dans son allocution de circonstance affirmé que la construction de ces centres revêt d’une signification particulière dans le domaine de la santé dans le pays. Il a par ailleurs estimé le cout du projet financé par la BAD à hauteur de 1,5 milliards de FCA. Les travaux de construction de ces centres seront réalisés par le groupe Inter médical France et Numelec Cameroun. Ce groupe a une quinzaine d’expérience dans la réalisation des projets similaires, notamment avec la construction de 10 centres d’imagerie et de 10 centres d’hémodialyse au Cameroun. Notons que le délai d’exécution de ces travaux est fixé à 6 mois maximum. Ce projet permettra à terme à l’État centrafricain de préserver de nombreuses vies et de faire des économies sur les évacuations sanitaires qui étaient systématiques. D'ici 6 mois tous les malades centrafricains bénéficieront de ces services sans discrimination.

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE A PRÉSIDÉ LA PREMIÈRE SESSION DU CONSEIL D’ORIENTATION (CRPCA)

Pour le Ministre Félix Moloua qui co-préside avec les partenaires financiers le comité directeur conjoint de ce conseil d’orientation, la présence du Président de la République a cette réunion a pour objectif d’examiner les points qui ont été débattus la semaine dernière au sein cette instance. Etaient également présents à cette réunion, M. Simplice Mathieu Sarandji, Premier ministre Chef du gouvernement, M. Felix Moloua, Ministre de l’économie du plan et de la coopération internationale, M. Parfait Onanga, Représentant Spécial du secrétaire général de l’ONU ainsi que des partenaires financiers de la RCA. Le conseil d’orientation est une instance qui a pour principale mission, la mise en action des activés prévues dans le plan de relèvement de consolidation de la paix en République centrafricaine. Pour le Ministre Felix Moloua qui co-préside avec les partenaires financiers le comité directeur conjoint de ce conseil d’orientation, la présence du Président de la République à cette réunion pour examiner les points qui ont été débattus la semaine dernière au sein cette instance. Les différents point qui ont été débattus portent notamment sur l’action du comité technique permanent chargé de mobiliser les fonds annoncés à Bruxelles afin de les orienter vers les projets. Cette occasion a permis au Chef de l’État de présenter le document de l’organisation du conseil d’orientation élaboré par le comité technique provisoire. Un sujet autour du cadre d’engagement mutuel entre le gouvernement et la Minusca a été également débattu durant cette rencontre. Interrogé par la presse présidentielle à la sortie de cette réunion, le Ministre Félix Moloua a déclaré que les grandes décisions assorties de cette rencontre s’articulent de la manière suivante : Le Président de la République a instruit le ministre de lancer l’avis à manifestation d’intérêt du recrutement du Secrétaire du Conseil et les autres compétences dans un bref délai. Professeur Faustin Archange Touadera a également émis le vœu que ce poste échoit à un centrafricain. Ensuite, Notons qu’un bureau sera alloué par le gouvernement afin d’abriter ce Secrétariat. ‘’Nous pouvons dire aujourd’hui que nous sommes suffisamment avancés et maintenant nous allons nous cantonner sur les différents projets pour orienter ces ressources qui ont été annoncées à Bruxelles afin de mettre en œuvre ces projets ‘’a déclaré M. Félix Moloua, ministre du Plan. Ce dernier a par ailleurs affirmé que le Président de la République est aussi revenu sur les engagements qui ont été pris en faveur de la ville de Bambari lors de sa visite conjointe avec le vice-président de la Banque Mondial, M. Makhtar Diop. Soulignons que ces engagements visent la préparation d’un plan d’action d’urgence au profit de la ville de Bambari en particulier et de la Préfecture de la Ouaka en général. «Un travail a été confié au secrétariat permanent qui a pu le finaliser et le soumettre ce jour au Chef de l’Etat durant cette réunion » a tempéré le Ministre Moloua.

Chargement...