LE PRÉSIDENT TOUADERA A INAUGURE L’USINE DE BOALI 1

VISITE DE TRAVAIL DANS LA SOUS PRÉFECTURE DE BOALI

A mesure que le temps passe, le Président Touadera renforce sa détermination à agir pour le bien-être de ses concitoyens, mais surtout affirme sa ferme volonté de rétablir l’autorité de l’État sur toute l’étendue du territoire. Après Bouar, Bria, Kagabandoro, Mbaiki, Boukoko, Sibut, Bossangoa, et très récemment Bambari, le Président centrafricain a effectué une visite à Boali, une des six Sous-Préfecture de l’Ombella M’poko pour inaugurer l’usine d’électricité de Boali1 partiellement réhabilitée par les partenaires internationaux. Baptisée Boali 1 et installée en 1954, la vétusté des turbines de cette usine entrainait en permanence des pannes qui poussaient cette unique entreprise d’électricité centrafricaine ENERCA(Energie centrafricaine) à débourser jusqu’à 300 millions de FCFA par an pour l’achat d’huile de maintenance des machines. Grâce à cette intervention, l’usine de Boali1devient fiable et va devoir réduire les coûts de ses dépenses d’entretien. Étaient également présents à cette grand-messe, le Premier ministre, Chef du gouvernement Professeur Simplice Mathieu Sarandji, les Chefs des principales institutions républicaines, les membres du gouvernement, les membres du cabinet présidentiel et de la Primature ainsi que des Représentants de l’Union Européenne et de la Banque Mondiale. En retrouvant ses 10 MG de puissance au lieu de 8MG avant les réparations, l’offre de l’ENERCA reste toujours insuffisante pour ses clients. C’est dans ce contexte que le Président Touadera a annoncé être en intense négociation avec la BAD pour obtenir le financement du renforcement du secteur énergétique. « Les autres pays ont 2000 MG, 3000 MG et nous ne sommes qu’à 10MG et cela ne sera plus possible » a tempéré le Président de la République. Notons que cette rénovation des Turbines de Boali 1 a été réalisée par l’Entreprise HYDROCHINA HUADONG, sur financement de la Banque Mondiale. Le Président Touadera a ensuite déjeuné avec sa délégation et les forces vives de l’Ombella M’Poko à la cité des cadres de l’ENERCA. Il a reçu en audience les fonctionnaires et agents de l’Etat, les responsables de la Jeunesse, de l’OFCA, des ONG, les juges, les groupes armés et les confessions religieuses avant de se rendre à l’hôpital sous préfectoral où il a fait un don de médicaments.

img
img
img

Articles Similaires

Chargement...