Catégorie : Grands travaux

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE A REHAUSSE DE SA PRÉSENCE A LA CÉRÉMONIE DE L’INAUGURATION DE L’USINE DE PRODUCTION D’EAU MINÉRALE ET DE BOISSONS SUCRÉES

Le 16 Mai 2017

Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange Touadera a honoré de sa présence à la cérémonie de l’inauguration de l’usine de production d’eau minérale et des boissons sucrées du groupe industriel GIBA, société agro-alimentaire du droit centrafricain. Le Président de la République a voulu marquer sa présence à cette cérémonie groupe pour exprimer son soutien à l’initiative des acteurs économiques qui œuvrent pour l’amélioration des conditions de vie du peuple centrafricain. Pour le Directeur général du groupe GIBA, la présence du Président de la République à cette cérémonie témoigne à suffisance la volonté du gouvernement d'encourager les opérateurs économiques à s’investir pleinement et à contribuer à la relance socio-économique du pays à travers la mise en valeur de ses ressources naturelles. Il a par ailleurs réitéré l’engagement de son groupe à participer au développement socio-économique de la RCA à travers les investissements colossaux et la création des emplois pour lutter contre le chômage des jeunes. Le groupe Giba qui était hier actif dans le commerce entend désormais se lancer dans l’industrie et dans un futur proche dans l’hôtellerie et les soins de santé. Le Ministre du Commerce et de l'Industrie M. Come Hassane, a dans son discours de circonstance affirmé que cette cérémonie coïncide avec la volonté du gouvernement de relancer l’économie du pays. Notons que les autorités s’activent dans la préparation du forum des investisseurs. Come Hassan a rassuré le groupe GIBA du soutien indéfectible du gouvernement à l’accompagner dans cette charge qui consiste à fournir de l’eau et des boissons

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE A POSE LA 1ère PIERRE DE DE CONSTRUCTION DU CENTRE NATIONAL D’HÉMODIALYSE ET DU CENTRE NATIONAL D’IMAGERIE MÉDICALE DE BANGUI

Bangui le 16 Mai 2017

Le Président de la République a honoré de sa présence à la cérémonie de pose de la première pierre de la construction de deux centres à savoir: une unité complète d’hémodialyse et d’une unité d’imagerie médicale en Centrafrique. Cette cérémonie s’est déroulée dans l’enceinte du centre hospitalier universitaire de Bangui en présence du Premier ministre Chef du gouvernement, Professeur Simplice Mathieu Sarandji, de plusieurs ministres dont le Ministre du Plan et de l’économie M. Félix Moloua et Mme Fernande Djengbo Ministre de la santé . A noter également la présence du Gouverneur de la BAD. La construction de ces deux centres, la première dans le pays témoigne la détermination du Président Touadera pour la recherche des voies et moyens adéquats afin de soulager les souffrances des centrafricains dans ce domaine très crucial de la santé publique. Pour la Directrice du Centre hospitalier Universitaire de Bangui, la construction de ces deux centres donnera ainsi la possibilité au pays de se doter de deux nouveaux services à savoir : le service de néphrologie capable de réaliser l’hémodialyse et le service d’imagerie pour réaliser dans un premier temps le scanner et ultérieurement l’imagerie par résonance magnétique(IRM). Elle a par ailleurs saisi cette occasion pour porter à la connaissance du Chef de l’État qu'il y a encore d' autres défis majeurs à relever. Le Ministre du Plan et de l’Économie a dans son allocution de circonstance affirmé que la construction de ces centres revêt d’une signification particulière dans le domaine de la santé dans le pays. Il a par ailleurs estimé le cout du projet financé par la BAD à hauteur de 1,5 milliards de FCA. Les travaux de construction de ces centres seront réalisés par le groupe Inter médical France et Numelec Cameroun. Ce groupe a une quinzaine d’expérience dans la réalisation des projets similaires, notamment avec la construction de 10 centres d’imagerie et de 10 centres d’hémodialyse au Cameroun. Notons que le délai d’exécution de ces travaux est fixé à 6 mois maximum. Ce projet permettra à terme à l’État centrafricain de préserver de nombreuses vies et de faire des économies sur les évacuations sanitaires qui étaient systématiques. D'ici 6 mois tous les malades centrafricains bénéficieront de ces services sans discrimination.

LE PRÉSIDENT A POSE LA PREMIÈRE PIERRE DE LA CONSTRUCTION DE LA FACULTÉ INTERNATIONALE BAPTISTE DE THÉOLOGIE AU PK22, ROUTE DE DAMARA

PK22, ROUTE DE DAMARA

Le Président de la République Son Excellence Professeur Faustin Archange Touadera a rehaussé par sa présence à la cérémonie de la pose de la première pierre de la Faculté Internationale Baptiste au PK 22 sur la route de Damara. Cet évènement était également marqué par la présence de l’Honorable Karim Meckassoua, Président de l’Assemblée nationale, de Son Excellence Professeur Simplice Mathieu Sarandji, Premier ministre, chef du gouvernement, de plusieurs ministres et des membres des cabinets de la primature, de la Présidence et de l’Assemblée nationale. La pluie qui était l’invitée surprise de cette matinée n’a pas empêché les autorités centrafricaines d’honorer ce rendez-vous au regard de l’apport en terme de connaissances des valeurs morales que ce projet, une fois achevé va apporter à la République centrafricaine qui se remet doucement de son passé sombre. « Notre pays la RCA a besoin des pasteurs formés fondamentalement dans la connaissance de la parole de Dieu au lieu d’avoir des pasteurs autoproclamés sans formation biblique et théologique qui risquent de tordre le sens de la parole sacrée de dieu et conduire ainsi l’église de Dieu à la dérive doctrinale et au parasitage. Il s’agit de divorce entre l’expression de la foi et l’application pratique à la quotidienne des vertus et principes bibliques affirmés de former des serviteurs de Dieu compétents exemplaires et engagés pour la défense du christianisme »a affirmé le Doyen de la Faculté Internationale Baptiste de Théologie. Ce dernier a rappelé à l’assistance que les missionnaires américains qui étaient arrivés en 1920 en RCA, ne s’étaient pas contentés que de propager la bonne nouvelle de Jésus christ, mais ont aussi réalisé des œuvres à l’exemple de la création de l’institut biblique pour la formation des pasteurs à Bambari en 1932. La FIBA a acquis ce terrain domanial de 10 hectares pour une valeur de 10 millions de FCFA. Elle se propose de construire les infrastructures suivantes : Une clôture ;un forage hydraulique ; un bloc Pédagogique ; un bloc Administratif inclus un Amphithéâtre ; des logements du Personne administratif ; un campus des étudiants ; des dortoirs des familles d’étudiants ; une cafétariat ; un magasin de sport ; un terrain de football ; un terrain de basket-ball ; un terrain de volley-ball ; un parking auto et cyclomoteurs ; un groupe électrogène. Prenant la parole, le Chef de l’État a remercié les Églises pour le rôle qu'elles ne cessent de jouer en faveur de la promotion de la paix en RCA et a invité les populations du village 22 à veiller sur l'équipe des travailleurs et de protéger les aires des travaux jusqu'à aboutissement de ce projet.

LE PRESIDENT TOUADERA S’EST RENDU A BIMBO, FATIMA ET KM5 POUR VISITER DES CHANTIERS ET POUR RENDRE VISITE A SES COMPATRIOTES

BIMBO, FATIMA ET KM5

Le Président Touadera veut marquer son quinquennat par la réalisation des travaux de construction des édifices publics et les routes. C'est dans ce contexte qu'il s'est rendu cet après midi à Bimbo, Chef lieu de l'Ombella M'poko pour visiter les chantiers de construction de l'hôtel de ville et du marché central. "Ce déplacement sur le chantier est une façon pour le Président Touadera de s'enquérir de l'état d'avancement des dits travaux" assène un proche conseiller à la Présidence centrafricaine. Après la visite des deux chantiers, le Président a mis à profit sa politique de proximité en allant rendre visite à M. Théodore Makpayen qui habite dans le voisinage. Après un entretien de 15 minutes avec ce dernier, le numéro un centrafricain a échangé avec des jeunes menuisiers qui travaillent également dans les environs. Le Président a poursuivi sa visite sur l'avenue de la CEMAC dont les travaux de la réhabilitation viennent de redémarrer, avant de s'arrêter au quartier Fatima Sandoumbé anciennement appelé Batalimo. Le Chef de l'Etat s'est entretenu durant quelques minutes avec le Chef Sandoumbé avant de mettre un cap sur le quartier KM5 où il a rendu visite à l'Imam de la mosquée centrale. Ces actions ont permis au Président de la République d'être en contact avec ses concitoyens et d'être informé sur leur quotidien.

Chargement...